Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Journal de la vessie

Urgenturie : comment solutionner l'incontinence par urgenturie ?

10 décembre 2020

Partager
Traiter l’incontinence urinaire d’urgence

« L'urgenturie », qu'est-ce que c'est ?


Parfois les médecins aiment bien employer des mots un peu compliqués pour se donner un air sérieux, mais ils sont aussi capables de simplifier leur vocabulaire pour être compris de leurs patients :-). C'est pour ça qu'ils parlent alternativement « d'incontinence urinaire d'urgence » ou « d'urgenturie » pour décrire le même besoin brusque et difficilement contrôlable d'uriner. En temps normal, chez la plupart des personnes, le besoin d'uriner augmente progressivement et le contrôle conscient permet de différer le moment de se soulager. En cas d'urgenturie, c'est exactement l'inverse. Ce contrôle n'est plus possible et il est très difficile, voire impossible de se retenir.

Apprendre à dompter sa « vessie hyperactive »


Il est facile de comprendre que ces petites fuites ne constituent objectivement qu'un phénomène bénin. Mais elles peuvent parfois produire des effets psychologiques disproportionnés. Si vous avez de petites fuites urinaires, vous pouvez avoir tendance à vous isoler, à éviter de rencontrer les personnes que vous aimez, et, peu à peu, sombrer dans la déprime…

Pourquoi se priver d'avoir une vie normale pour un motif aussi anodin ? Il existe des solutions efficaces qui vous permettent de reprendre les activités sociales que vous avez toujours eues. Les protections urinaires "A Lovely Day" sont justement prévues pour ça. Les protections urinaires A Lovely Day vous permettront de vous sentir à l'aise en toute situation et de reprendre le cours de votre vie.

Faites confiance à votre médecin

N'hésitez pas à parler à votre médecin. Il est là pour ça. Et dites-vous bien qu'il a peut-être lui-même une vessie hyperactive. Les médecins sont eux aussi parfois malades. :-)

Trois types de solutions sont le plus souvent proposés :

Adapter ses habitudes de vie :

- perdre du poids,

- réduire sa consommation de certaines boissons (thé, café, boissons gazeuses ou alcoolisées),

- traiter ses éventuels problèmes de constipation,

- réduire sa consommation de tabac ou, mieux encore !, arrêter de fumer ;

Renforcer son plancher pelvien : pratiquer des exercices de physiothérapie qui ont pour objectif de muscler le périnée (exercices de Kegel, par exemple) et qui peuvent s’accompagner d'une rééducation de la vessie (notamment en fixant un horaire précis pour uriner) ;

► En dehors des indications médicales caractérisées, le recours à la chirurgie n’a lieu que si les deux premiers traitements n’ont pas produit les effets attendus.

 Et vous, quand allez-vous voir votre médecin ? Prenez votre agenda tout de suite pour y caler un RDV ! :-)

Découvrez, également, les protections pour femme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email