Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Sur l'incontinence

Reconnaître les signes des mictions fréquentes

10 décembre 2020

Partager

Quels sont les signes des mictions fréquentes ?

Il existe différents signes qui varient selon le type d’incontinence urinaire.

 

Mictions pendant l’effort :

 

Chez votre parent, les mictions se produisent par de petits jets qui surviennent variablement (de quelques gouttes à quelques millilitres). Ils apparaissent en cas d’effort vigoureux (exercice physique intense, etc. ), puis avec moins d’effort (toux, éternuements, marche ...).

 

Les fuites urinaires d’impériosité :

 

Ces fuites urinaires sont associées à un besoin soudain et souvent irrépressible d’uriner sans que la vessie soit nécessairement remplie. Le réflexe urinaire est déclenché prématurément sans l’intervention d’un quelconque effort. La personne n’a souvent pas le temps d’arriver aux toilettes, ce qui fait qu’elle subit des fuites incontrôlables.

 

L’incontinence urinaire permanente :

 

Dans ce cas, votre parent n’a pas de mictions réelles. Toute l’urine est vidée comme une fuite et il est toujours très mouillée.

 

Il y a aussi des fuites qui sont liées à la rétention d’urine dans la vessie : la vessie étant en permanence pleine, la fuite correspond à un « trop-plein » et se vide.

Savoir reconnaître les mictions fréquentes

Comment prendre soin d’un proche ayant des mictions fréquentes ?

La première étape pour prendre soin d’un proche est d’en discuter avec lui. Faites-lui ressentir que ce n’est pas du tout un problème pour lui et encore moins pour vous. Votre soutien et votre présence dans cette nouvelle étape sont très importants.

 

S’il n’a pas vu de médecin, prenez rendez-vous le plus tôt possible afin d’obtenir un traitement approprié.

 

Il existe des protections hygiéniques très adéquates et confortables pour toutes les morphologies, qui sécurisent la personne, aussi bien pendant la journée que pendant la nuit. Ensemble, vous pouvez choisir dans la gamme « A Lovely Day » la protection qui lui correspond le mieux et qui lui permet de vaquer à ses activités quotidiennes.

Aidez-la à aller aux toilettes, assurez-vous qu’elle puisse s’y rendre facilement et que ses vêtements soient faciles à enlever.

 

Proposez à votre parent, par exemple, une rééducation de la vessie si elle est concernée par l’incontinence par impériosité. Cela consiste à l’encourager à s’entraîner à garder beaucoup d’urine pendant une longue période et à moins aller aux toilettes. Cela empêche la vessie « d’exagérer » le besoin d’uriner lorsqu’elle n’est encore qu’à moitié pleine.

Encouragez votre proche à continuer des activités quotidiennes, comme Céline, 38 ans, qui prend soin de sa mère. Sortez aussi avec votre proche. Allez au théâtre, faites des balades et surtout parlez de cette situation entre vous afin de chasser les tabous.

 Découvrez les protections urinaires contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Si vous voulez en parler ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse : coach@alovelyday.com.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email