Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Sexe et hormones

Les effets de la ménopause sur le corps : comment se réapproprier son corps

10 décembre 2020

Partager
Les effets de la ménopause sur le corps : la ménopause entraîne de nombreux changements.

Quels sont les différents effets de la ménopause sur le corps ?

 

Avec l’âge et la ménopause, les muscles du plancher pelvien ont tendance à perdre leur élasticité, ce qui peut entraîner deux types de fuites urinaires : de La ménopause entraîne de nombreux changements dans le corps des femmes qui sont dus à la chute de la production des hormones.

 

La faiblesse de la vessie et les maladies cardiaques

 

Saviez-vous que la ménopause peut entraîner une faiblesse de la vessie qui cause des fuites urinaires. 10 à 20 %  des femmes de moins de 65 ans ont des fuites urinaires et ce chiffre augmente avec l’âge. Pas de panique, si la ménopause approche et que vous êtes une femme qui aime bouger, changez seulement vos habitudes.

 

Les muscles du plancher pelvien perdent de leur élasticité au moment de la ménopause suite à la chute des hormones. Que faire pour prévenir les fuites urinaires ?

 

●     Avoir un régime alimentaire sain en évitant les aliments ou boissons qui sont susceptibles d’irriter la vessie.

●     Pratiquer une activité physique douce qui n’exerce pas de pression dans la zone abdominale ou sans à-coups.

●     Maintenir le poids qui vous convient.

 

Comment retrouver un périnée au top de sa forme ?

 

●     Faites des exercices de musculation du périnée.

●     Parlez à votre médecin pour avoir un traitement hormonal adapté à votre situation.

●     Optez pour la rééducation périnéale.

●     Faites de l’électrostimulation ou du biofeedback.

 

Une nouvelle technique utilisant un laser vaginal est employée pour soigner les fuites urinaires et tonifier les muqueuses vaginales et les muscles du périnée, mais celle-ci n’est pas répandu, renseignez-vous auprès de votre médecin si vous êtes intéressée par cette méthode.

 

Les maladies cardiaques

 

Les œstrogènes permettent de maintenir l’équilibre du taux de cholestérol et de décontracter les vaisseaux sanguins en leur absence, les vaisseaux sanguins sont plus rigides et plus sensibles à l’accumulation de cholestérol, ce qui peut augmenter les risques d’hypertension artérielle et de maladies cardiaques.

 

 

L’ostéopénie et la ménopause : causes solutions

 

L’ostéopénie se caractérise par une fragilisation des os due à une diminution de la masse osseuse. Les os se fragilisent plus rapidement avec la ménopause, suite à la baisse des œstrogènes qui régulent la destruction osseuse. Différents traitements s’offrent à vous pour prévenir l’ostéopénie :

 

●     Compléments alimentaires (vitamine D, K et calcium).

●     Traitement médicamenteux (hormonal…).

●     Régime alimentaire adapté.

Un régime alimentaire adapté à la ménopause

 

Il existe des aliments qui entrent dans un régime alimentaire adapté à la période de la ménopause pour limiter ses effets (prise de poids, bouffées de chaleur, perte de masse osseuse, ostéopénie et maladies cardiaques).

 

Durant la phase de transition entre la périménopause et la ménopause, les femmes ont tendance à prendre du poids à cause de la baisse des œstrogènes, des dépenses énergétiques plus faibles (ralentissement du métabolisme de base) et des nouvelles habitudes alimentaires. Voici un petit guide pour composer votre régime alimentaire.

 

Ménopause : un régime alimentaire pour couvrir tous vos besoins et prévenir les fuites urinaires

 

Les effets de la ménopause sur le corps peuvent être limités grâce à un régime alimentaire à base de calcium, vitamine D, vitamine K et B12 pour limiter au maximum la perte osseuse.

 

 

Voici les différents aliments à consommer dans le cadre d’un régime alimentaire adapté à la ménopause :

 

●     Vitamine D : sardine, saumon, truite, huile de foie de morue, hareng, thon, chocolat, lait, œufs et champignons.

●     Calcium : fromage, tofu, thym, sardines, lait, amandes, épinards, haricots, eau en bouteille, fruits frais (kiwi, abricots, clémentines, oranges, mûres). Vérifiez que ces aliments ne soient pas diurétiques (aliments qui augmentent les sécrétions urinaires) afin d’éviter d’éventuelles fuites urinaires.

●     Vitamine B 12 : abats, huîtres, moules, sardines, maquereau, thon, truite, emmental, camembert, œufs.

●     Vitamine K : chou (chinois, frisé ou cavalier), épinard, salade (scarole, laitue), brocoli, asperges, kiwis, haricots verts et persil.

 

Il faut également proscrire certaines boissons qui font baisser le taux de glucose dans le sang et peuvent entraîner des bouffées de chaleur :

 

●     thé

●     café

●     alcool

●     sodas

●     boissons énergisantes.

 

Évitez de consommer trop de graisses saturées et de sodium :

 

●      huile de palme ou de palmiste, huile d'arachide, de sésame, de pépins de raisin et huile de coco,

●      beurre, crème entière et margarines hydrogénées,

●      charcuteries, viandes grasses, volailles avec la peau,

●      fromages gras,

●      biscuits, pâtisseries et viennoiseries industrielles,

●      plats préparés, fast-food et pizza.

 

 

La règle numéro un : combinez un régime alimentaire adapté à la ménopause et luttez contre les fuites urinaires grâce à une activité physique régulière et à des exercices de musculation du périnée.

 

Une nouvelle habitude pour une nouvelle vie bien dans sa peau !

 

Brisez le tabou de la ménopause et des fuites urinaires : parlez de la ménopause et de ses effets sur votre corps avec vos amies, votre mère, vos sœurs et votre médecin…  En attendant de trouver vos nouvelles habitudes pour prévenir les changements liés à la ménopause, passez une bonne journée avec les produits de la gamme A Lovely Day et réappropriez-vous votre corps en toute sérénité.

 Découvrez les protections pour femme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email