Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Je m’occupe d’un proche

Démence sénile : comment s’occuper de son proche âgé ?

10 décembre 2020

Partager
S’occuper d’un proche atteint de démence sénile

Quels sont les symptômes de la démence sénile

Vous le savez parfaitement si vous êtes vous-même aidant familial ou si vous en côtoyez un. Vous agissez par affection pour votre proche, ce qui est la plus belle des motivations. Mais il arrive parfois que l’amour ne suffit pas. Il est donc important de bien se documenter. Certains spécialistes distinguent trois formes de démence sénile :

► dégénérative (environ 30% des cas). Elle se caractérise par un trouble de la mémoire récente, une perte d’intérêt pour son entourage, une agressivité souvent gratuite, des troubles du langage, des difficultés à se mouvoir et à effectuer certains gestes. Cette forme de démence sénile évolue en général lentement.

► vasculaire (environ 20% des cas). Comme son nom l’indique, elle est la conséquence d’un accident vasculaire cérébral (AVC) qui cause une occlusion des artères cérébrales et une perte du tissu cérébral. Ces effets dépendent de la gravité de l’attaque (ou des attaques). Ses conséquences sont proches de la démence dégénérative : troubles de la mémoire, troubles de l’humeur, altération des réflexes.

► la forme mixte cumule les effets des deux précédentes.

Que faire en cas de démence sénile d’un proche ?

La première chose que doit faire l’aidant familial est de bien veiller à son proche et de ne pas dramatiser la situation. Il est vrai que le terme de « démence sénile » n’a rien de sexy, mais si vous avez à cœur d’aider votre proche, rien ne sert de vous morfondre. Afin de prévenir l’apparition des troubles, les spécialistes recommandent la pratique d’activités physiques régulières (comme la marche à pied), la pratique d’activités intellectuelles stimulantes (jouer aux cartes, à des jeux de table, faire des mots croisés) et la consommation d’une alimentation saine.

L’apparition de fuites urinaires peut être l’une des conséquences de la démence sénile. En tant qu’aidant familial, votre rôle est alors de trouver la protection dont votre proche a besoin. « A Lovely Day » vous propose une large gamme de produits adaptés.

Le placement en établissement spécialisé

Vous devez aussi savoir faire preuve de résilience et accepter qu’il y a des choses que vous ne pouvez pas faire. Un médecin pourra vous le confirmer : la principale caractéristique de ce trouble mental est que son évolution est irrémédiable. Mieux vaut donc vous y préparer psychologiquement. Il y aura un moment où vous ne pourrez plus faire face à la situation. Dans ce cas, le placement de votre proche dans un établissement spécialisé est la solution qui convient. Cela ne veut pas dire que vous rompez les liens avec lui. C’est, au contraire, la meilleure chose que vous pouvez faire afin de lui garantir l’aide médicale dont il a besoin.

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email