Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Sur l'incontinence

Infections des voies urinaires supérieures et inférieures : quelle est la différence ?

10 décembre 2020

Partager
les symptômes des infections voies urinaires supérieures et inférieures

Les IVU supérieures et inférieures

 

Notez que les IVU peuvent survenir n’importe où dans les voies urinaires et généralement, la plupart de ces infections ne touchent que l’urètre et la partie inférieure de la vessie.

Cependant il peut arriver que ces infections des voies urinaires affectent les uretères et les reins. Dans ce cas, on parle d’infections des voies urinaires supérieures ou pyélonéphrite.

 

●     Bien que les infections des voies urinaires supérieures soient moins nombreuses que celles des voies urinaires inférieures, elles sont généralement plus complexes.

Les symptômes d’une infection urinaire des voies supérieures comprennent :

des frissons, des nausées, des vomissements, mais aussi des douleurs et une sensibilité dans le haut du dos et sur les côtés. La personne peut aussi ressentir des douleurs pelviennes.

 

●     L’infection des voies urinaires inférieures se réfère à l’inflammation et à l’infection de la vessie et de l’urètre (tube qui quitte la vessie, permettant à l’urine de sortir du corps). Elle est également appelée cystite.

Les femmes sont plus sujettes à cette infection que les hommes. La cystite fait référence à une inflammation de la vessie et l’urétrite à une inflammation de l’urètre.

 

Les symptômes d’une infection des voies urinaires inférieures comprennent :

·         une augmentation de la fréquence des mictions ainsi que des mictions excessives ;

·         une sensation de brûlure pendant la miction ;

·         une urine trouble et colorée ; une douleur rectale chez l’homme et pelvienne chez la femme ;

une forte odeur et du sang dans les urines

Ne surtout pas confondre les symptômes des infections des voies urinaires avec d’autres troubles…

Il peut arriver que votre parent ait une urine foncée et malodorante, sans pour autant avoir d’autres symptômes. Pas la peine, dans ce cas, de penser à une infection urinaire. Car il existe des bactéries amicales dans les vessies de certaines personnes, ce qui peut provoquer des mictions malodorantes.

Une consommation insuffisante d’eau peut également être la cause d’une urine sombre, trouble avec des odeurs. Dans ce cas, donnez à votre parent beaucoup d’eau.

 

Afin de ne pas en arriver là, une bonne hygiène intime est nécessaire, surtout quand on est aux toilettes. Il existe de bons produits qui protègent pendant l’utilisation des accessoires de l’incontinence. Une bonne hydratation est aussi nécessaire. Assurez-vous enfin que les produits utilisés pour lutter contre les mictions soient régulièrement changés et que la vessie soit bien vidée.

Abordez le sujet sans aucun problème. Si vous voulez en parler ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse coach@alovelyday.com.

Découvrez les protections urinaires contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email