Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Journal de la vessie

Nycturie : conseils pour réduire ses allers-retours aux toilettes la nuit

10 décembre 2020

Partager
Chacun peut changer un peu sa routine. Pour permettre  la réduction des effets de la nycturie, il suffit d’un peu de bonne volonté !

Nycturie : se lever la nuit pour uriner, c’est normal ?

Saviez-vous que plus de 40% des hommes et femmes âgés de plus de 40 ans sont touchés par la nycturie[1] ? Pas de quoi s’inquiéter, donc. D’autant plus qu’il est relativement simple de changer ses habitudes afin d’habituer son corps à aller de moins en moins souvent uriner la nuit.

 
Les causes potentielles de la nycturie sont multiples, et parfois difficiles à identifier. En voici les principales :


 - boire trop de liquides avant de dormir ;

- la polyurie nocturne : quand votre corps continue de produire autant d’urine la nuit que pendant la journée, alors que cette production devrait naturellement être réduite la nuit pour permettre un sommeil ininterrompu ;

- un affaiblissement des muscles du périnée, qui rend votre vessie plus difficilement contrôlable et favorise le réveil pour aller uriner la nuit.


 Dans tous les cas, aucune raison de s’inquiéter. Rien qu’en modifiant ne serait-ce qu’un peu vos habitudes de vie, vous pouvez vraiment diminuer vos allers-retours aux toilettes pendant la nuit. Et vous serez surpris du résultat !

Quelques astuces pour réduire les effets de la nycturie


Avez-vous essayé de réduire votre consommation de liquides dans la soirée ? Cela peut paraître évident, mais alors que rester hydraté tout au long de la journée est primordial, limiter la consommation de boissons (en particulier l’alcool !) 1 heure ou 2 avant le sommeil peut être bénéfique. Comme la quantité d’urine produite diminuera, le nombre de fois où vous devrez vous lever pour uriner la nuit sera également restreint.

 
Vous pouvez aussi envisager de surélever vos jambes pendant le sommeil à l’aide d’un coussin. Chez beaucoup de personnes, de l’eau a tendance à s’accumuler dans les jambes. Les surélever peut aider à redistribuer le liquide dans votre circulation sanguine. Les bas de contention se sont également avérés efficaces chez de nombreux patients montrant des signes de nycturie : demandez plus d’informations sur ce sujet à votre médecin !


Essayez de faire un petit somme ! Cette méthode n’est pas très intuitive, mais elle s’est révélée très efficace dans de nombreux cas pour uriner moins souvent pendant la nuit. Faire une sieste pendant la journée permet aux fluides de mieux être absorbés par votre système sanguin, ce qui limite leur afflux dans votre vessie. En plus, la sieste vous fera rattraper le sommeil que vous avez perdu la veille ! Évitez cependant d’en faire une trop tard dans la soirée, elle pourrait vous empêcher de dormir pendant la nuit.


Ces petites astuces à réaliser chez vous sont simples à adopter et ne demandent pas beaucoup d’effort ! Devoir se lever pour aller uriner la nuit n’est pas un drame. Chacun peut y remédier. Néanmoins, n’oubliez pas qu’aucun conseil ne peut remplacer ceux de votre médecin. Il est toujours préférable d’aller consulter avant d’entreprendre de changer ses habitudes de vie.

Découvrez les protections pour femme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email