Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Journal de la vessie

Comment lever le tabou de l'incontinence urinaire ?

10 décembre 2020

Partager

Elle est là, mais on en parle pas

C'est fréquent, mais on ose pas en parler ? Qu'est que c'est ? Vous avez deviné ? La Société Internationale de la Continence (International Continence Society - ICS) définit l'incontinence urinaire comme étant « une perte involontaire d'urine objectivement constatée et entraînant une gêne sociale ». La notion de gêne apparaît donc comme un aspect associé à ce phénomène. Pourtant les pertes d'urine sont assez banales. On estime qu'en France trois millions de femmes et 1 million d'hommes seraient concernés.

Surmonter les tabous liés à l’incontinence urinaire

Oser parler des fuites urinaires

Dans la plupart des cas les fuites urinaires sont bénignes. Mais, comme on n’ose pas en parler, on a tendance à exagérer les choses. On dramatise la situation et on peut aussi parfois s'isoler du reste de la société. Ayez le courage de surmonter ce tabou incongru et de libérer sa parole. Mais la première chose à faire est une prise de conscience personnelle : il faut être capable de voir les choses en face. Avant de parler aux autres, il faut se parler à soi-même.

Trouver la bonne protection contre les fuites : une première étape

Vous avez des fuites urinaires ? Et alors ? Ce n'est pas pour autant que vous devez rester cloîtré chez vous et renoncer à toute vie sociale. Les protections urinaires pour femme A Lovely Day (protège-slips et serviettes adaptées aux fuites urinaires) sont justement conçues à cet effet : vous permettre de retrouver une vie normale et de ne plus penser en permanence à vos pertes urinaires. Ces protections sont adaptées à la silhouette de chaque personne et elles se dissimulent facilement sous les vêtements féminins. Retrouver un rythme de vie normal en rencontrant ses proches et ses amis est très important : l'aspect psychologique est souvent significatif dans la prise en charge de l'incontinence urinaire.

Parler de ses pertes d'urine

N'oubliez jamais que votre médecin n'est pas là pour vous juger, mais pour vous aider. N'hésitez pas à lui parler franchement et à tout lui dire pour lui permettre de poser le bon diagnostic. Le traitement de l'incontinence est souvent relativement simple. Dans un premier temps, il s'agit tout simplement de veiller à son hygiène de vie et de limiter la consommation de certaines boissons (thé, café, alcool). Le cas échéant, des exercices physiothérapeutiques faciles vous seront prescrits. Les traitements médicamenteux ou les interventions chirurgicales sont appliqués dans une bien moindre mesure, uniquement lorsque c’est nécessaire du point de vue médical.

Découvrez les protections pour femme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email