Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Sexe et hormones

Rééduquer le périnée après un accouchement : comment ça marche

10 décembre 2020

Partager
Rééduquer le périnée après un accouchement

Consultez un médecin pour rééduquer votre périnée

Immédiatement après la mise au monde, le périnée est en état de choc. Il va peu à peu se rétracter, tenter de reprendre sa forme initiale. C’est à ce moment-là que des  fuites urinaires post-accouchement peuvent apparaître.

Pour cette raison, il est recommandé d’attendre 7 à 8 semaines avant de consulter un médecin pour commencer une rééducation du périnée. En attendant, profitez des siestes de votre bébé pour vous reposer, commandez des protections urinaires adaptées et prenez votre mal en patience.

Des sages-femmes, des gynécologues ou des kinésithérapeutes pourront vous aider à mener à bien cette rééducation après le diagnostic d’un spécialiste sur l’état de votre périnée.

L’Etat se soucie de votre périnée : ces séances sont remboursées intégralement par la Sécurité Sociale.

Comment se déroulent les séances ?

En fonction de ce qui est diagnostiqué, il est possible d’effectuer entre dix et quinze séances avec un professionnel de santé qui saura vous montrer des exercices adaptés à votre périnée.

Le rôle de la première séance est déterminant : il s’agit de mieux connaître la patiente. Le praticien posera alors un ensemble de questions portant sur votre expérience et votre vécu afin de mieux déterminer la marche à suivre.

Avant de rééduquer le périnée, il faut connaître les conditions de l’accouchement ou savoir si la patiente a d’éventuelles gênes : ce premier rendez-vous dure 45 minutes. Ces informations permettront de mieux déterminer quels exercices du périnée ou quelles éventuelles machines sont les plus pertinents. Un toucher vaginal peut être effectué afin de vérifier si les muscles sont élastiques ou non.

Chaque séance dure en moyenne 30 minutes, et l’une des méthodes suivantes est proposée pour la rééducation du périnée :

●     L’électrostimulation permet, comme son nom l’indique, de stimuler les muscles périnéaux à l’aide d’une sonde introduite dans le vagin qui envoie de faibles signaux électriques. Les muscles seront donc soumis à un effort qui vise à redonner à cette partie du corps sa tonicité initiale.

●     Le biofeedback est une méthode qui ressemble en tous points à l’électrostimulation, sauf que cette sonde a pour objectif de capter les contractions. Cela permet donc d’évaluer la force de ces dernières. Des signaux sonores ou visuels permettront à la sonde de constater les contractions et donc d’en déterminer la force.

Ces deux méthodes sont complémentaires : en effet, l’une stimulera l’activité du périnée (électrostimulation) pendant que l’autre la mesurera (biofeedback).

Des exercices à faire chez soi

En complément de vos rendez-vous pour rééduquer votre périnée, il est également conseillé de faire des exercices chez soi avec une serviette ou un tapis (un coach sexy fera également très bien l’affaire).

●     L’exercice de Kegel :

○     Assurez-vous que votre vessie est vide avant de commencer un exercice quel qu’il soit.

○     Contractez les muscles du plancher pelvien (faites comme si vous essayiez de retenir une arrivée d’urine) puis relâchez.

○     Alternez les contractions et les temps de repos et faites plusieurs séries.

○     Cet exercice peut également se faire à l’aide de boules de geisha insérées dans le vagin. En effet, elles peuvent aider à mettre en tension le périnée une fois contracté.

○     Respirez correctement entre chaque contraction/décontraction.

●     L’ascenseur :

○     Il est très proche de l’exercice de Kegel mais demande des efforts plus intenses. C’est une variante de l’exercice précédent.

○     Imaginez que vous êtes dans un ascenseur. Chaque passage à un étage supérieur correspondra à une contraction d’une durée plus ou moins longue.

■     Par exemple, la montée vers le premier étage correspondra à une contraction de 2 secondes suivie d’un relâchement, le passage  au deuxième étage à une contraction de 3 secondes et ainsi de suite sur 4 étages.

■     Lorsque vous descendez les étages, répétez les mêmes mouvements dans l’ordre inverse.

Cette batterie d'exercices a pour objectif de redonner du tonus à un périnée qui a subi un choc conséquent. Un périnée stimulé est un périnée qui limitera les fuites urinaires non désirées.

Si vous le souhaitez, pratiquez ces exercices du plancher pelvien avec votre médecin afin de vous assurer que vous les effectuez correctement. Trop souvent, les personnes qui font ces exercices contractent les fesses ou les abdominaux et non le périnée, et dans ce cas ces efforts sont inutiles !

La rééducation peut être complétée

Dans 80% des cas, la rééducation du périnée auprès d’un médecin ou d’un praticien permet de corriger les problèmes liés aux fuites urinaires.

Toutefois, si cette méthode échouait et que le problème persistait, il est conseillé de demander à un spécialiste ce qu’il faut faire. Il est probable qu’un traitement ou des médicaments vous permettront de vous sentir libééréééée, délivréééée et d’en finir avec ce périnée en chou-fleur.. Des experts en la question seront plus à même de décider quelle solution est la plus adaptée à votre physionomie.

Et vous... Oui, vous qui avez commencé votre rééducation du périnée :  comment ça se passe ? Dites-le nous sur nos réseaux sociaux ou dans la section “Commentaires” sous cet article.

Découvrez les protections pour femme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email