Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Analyse de la vessie

Quel traitement et prévention des fuites urinaires après une opération de la prostate ?

10 décembre 2020

Partager

L’opération de la prostate, ce n’est pas la fin du monde

J’avais 56 ans quand mon docteur m’a informé que mon test de dépistage de routine du cancer de la prostate était positif. D’abord, le coup a été dur. Tumeur. Cancer.

Les statistiques sont rassurantes, mais les examens sont stressants, même quand le personnel médical est aux petits soins (aujourd’hui je me dis qu’ils ont été vraiment très serviables).

 

Témoignage : l’opération de la prostate est une intervention commune au succès démontré. La pré- et la rééducation du périnée sont essentielles pour un retour à une qualité de vie normale

Gérer le stress de l’opération

Se promener nu sous une blouse, se faire examiner, je n’avais pas l’habitude, et puis je suis quand même de l’ancienne génération, on ne parlait pas de ces choses-là, c’était un sujet honteux. Mon épouse a été très présente pour me soutenir, émotionnellement et moralement. Ça a vraiment fait la différence.

Comment se préparer à cette opération de la prostate ?

En fait, comme l’ablation de la prostate est très bien maîtrisée, on m’a aidé à me préparer aux  exercices de rééducation (Kegel), avec un kiné, pendant un mois en attendant l’opération. Ce sont les exercices de musculation du périnée, c’est-à-dire la même chose que les exercices que font les femmes avant et après l’accouchement, parce qu’elles ont aussi parfois de petites fuites.

En particulier, cela permet de commencer à se préparer à limiter les fuites urinaires.

C’est bien de se mentaliser l’« après » aussi, parce que le mot cancer fait peur, alors que traité tôt, pour la prostate la probabilité de succès est de 90-95%.

Les médecins connaissent bien le suivi aussi. Sans prostate, le muscle périnée doit être entraîné pour contrôler la vessie, et cet entraînement peut être commencé avant l’opération, pour être bien en place dès l’intervention chirurgicale.

 Découvrez les protections urinaires pour homme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

 

Limiter les fuites urinaires après la prostatectomie, c’est possible

Mes exercices ont été très utiles, surtout le fait de se préparer avant l’opération, ça aide à gérer cette attente, à se donner un but, ça aide à se projeter dans l’avenir aussi.

J’ai utilisé des protections urinaires au début, et puis j’ai pu progressivement en diminuer la quantité.

Au départ, ma rééducation du périnée (malgré mes efforts) donnait des résultats mitigés en journée. J’avais besoin de deux ou trois protections par jour et encore une, voire deux, pour la nuit. C’était assez stressant, décourageant même, mais l’urologue m’a dit que c’était normal. Alors en continuant, j’ai pu m’améliorer petit à petit. Je n’utilise plus de protections depuis longtemps, sauf pour un long trajet par exemple, pour une soirée où je veux me sentir à l’aise, quand je fais du sport aussi. Surtout, mon urologue, mon épouse, mes enfants ont été formidables pour m’aider à ne pas y donner plus d’importance.

 

Et puis en plus de la rééducation du périnée après l’opération de la prostate,  j’ai aussi pris de nouvelles habitudes, par exemple boire beaucoup d’eau, faire un peu plus attention à l’hygiène, en particulier pour éviter une infection urinaire. Ça fait presque quinze ans maintenant. Il y a eu de bons et de mauvais moments, mais en fin de compte, ce qui est vraiment important c’est de dédramatiser, de ne pas avoir honte par rapport à ses proches.

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email