Besoin d’aide ? Parler à un de nos spécialistes.

Offre de bienvenue LIBRE20

(3x20% sur les 3 premières BOX, sur toute la gamme A Lovely Day)*

Journal de la vessie

Pourquoi certaines femmes font l’expérience d’une fuite urinaire ?

10 décembre 2020

Partager
La rééducation périnéale et une routine d’exercices permettent de muscler son périnée

Comment se renseigner sur les pertes urinaires ?

Le jour où sa mère a eu une crise cardiaque, Céline a ressenti une perte urinaire. Mais elle s’était tout simplement dit que cette petite fuite était due au coup de l’émotion. Or, un après-midi, pendant une sortie avec ses amies, elle a senti une nouvelle fois qu’elle venait d’avoir une fuite urinaire. Après vérification, il s’agissait bien de quelques gouttes d’urine.


En parler pour comprendre


Dans un premier temps, elle n’a pas su quoi faire, ni vers qui se tourner pour avoir de l’aide concernant le traitement des fuites urinaires. Elle n’osait pas aller directement consulter internet comme tout le monde. Mais cet inconfort ne lui plaisait pas, surtout lorsqu’elle devait sortir. Alors elle a décidé d’en parler à ses deux meilleures amies en qui elle a une totale confiance : Isabelle et Martine, 49 et 67 ans. Céline a été très surprise et soulagée de constater que ses deux amies ressentaient également, à certains moments, de l’incontinence urinaire. En parler à une personne de confiance est un premier pas vers une solution.

Mais les deux amies de Céline l’ont également convaincue de se tourner vers un professionnel de santé, plus à même de trouver une solution en adéquation avec son petit inconfort. De plus, Isabelle lui a donné de petites astuces naturelles telles que :


  • - surveiller ses boissons consommées,
  • - surveiller son alimentation,
  • - arrêter de fumer,
  • - faire du sport.


Votre médecin : votre meilleur allié


Céline a donc suivi le premier conseil de ses amies et pris rendez-vous avec son médecin traitant. Celui-ci l’a immédiatement rassurée en lui disant qu’avoir des fuites urinaires était normal pour une femme, surtout après avoir eu un enfant et à l’approche de la ménopause. En effet, le corps féminin évolue, change et se transforme avec le temps. On ne le sait que très peu, mais un tiers des femmes âgées de 40 à 55 ans peuvent avoir des fuites urinaires.

De plus, le professionnel de santé lui a expliqué, plus en détails, les différentes formes de fuites urinaires qui peuvent exister. Car elles ne se manifestent pas de la même manière chez tout le monde. Il en existe généralement trois formes :

  • - L’incontinence urinaire d’effort : il s’agit de la plus courante (50 % des cas d’incontinence). Sa principale caractéristique est de survenir lors d’efforts qui peuvent être moindres, comme tousser ou éternuer, ou lors d’efforts intenses comme une pratique sportive intense.
  • - L’hyperactivité vésicale : il s’agit d’une envie irrépressible d’uriner (20 % des fuites urinaires) et serait plus présente chez la population féminine de plus de 50 ans.
  • - La dernière forme d’incontinence est un mixte des deux premières.

Le médecin a également approuvé toutes les techniques naturelles données par Isabelle, notamment la pratique du sport qui serait bénéfique pour la rééducation du plancher pelvien. Il a aussi rappelé à Céline de faire les exercices de Kegel qui permettent de lutter plus activement contre les fuites urinaires chez la femme.

Il a enfin suggéré d’avoir recours à l’utilisation de protections qui peuvent allier confort et discrétion. Leur utilisation peut renforcer le sentiment de sécurité et de plénitude, notamment lorsque vous êtes à l’extérieur. Vous pouvez ainsi profiter au mieux de vos moments de plaisirs.

Quel changement d’habitudes pour le traitement des fuites urinaires ?


Fortes de tous ces conseils, Céline a décidé de les mettre en pratique, ce qui a très vite porté ses fruits.


Quelques petites astuces naturelles

D’abord, elle a diminué sa consommation de caféine en évitant par exemple de boire un café après 17h. Ainsi, elle a remarqué que, lors de ses sorties avec ses amies, elle n’avait plus à s’éclipser aussi souvent pour aller aux toilettes. Puis elle a fait de même avec le tabac, ce qui lui a été bénéfique et pas seulement pour les fuites urinaires. Céline limite désormais son nombre de cigarettes quotidiennement afin, à terme, de pouvoir arrêter complètement de fumer.

Elle conjugue tout cela avec une plus grande pratique sportive. Elle s’est donc mise à la course à pied, tout en faisant de petits exercices de musculation du plancher pelvien recommandés par son médecin. Et bien sûr, elle surveille également son alimentation. Par exemple, Céline va davantage privilégier les fruits et les légumes, en évitant le plus possible le chocolat.


Un petit changement et un déclic

Céline a gagné en confiance à mesure qu’elle a mis en pratique toutes ces petites astuces. Elle hésite moins à sortir car elle connaît à présent mieux le fonctionnement de son corps et a appris à organiser sa vie à l’extérieur. De plus, ses protections hygiéniques « A Lovely Day » la mettent à l’aise car elle les trouve confortables et adaptées à toutes les situations. Personne ne se douterait qu’elle en porte.

À la fois rassurée de savoir qu’elle n’est pas la seule à éprouver par moment de pertes urinaires et qu’elle peut vivre normalement grâce à ses petites astuces et ses protections, Céline vit pleinement.

Ce témoignage vous aura apporté de nombreuses réponses à des questions que vous vous posiez peut-être. Mais n’oubliez pas qu’il est important d’échanger à ce sujet plutôt que de rester seule avec ce petit inconfort. Votre médecin restera toujours votre meilleur allié.

Découvrez les protections pour femme contre l'incontinence urinaire et les fuites urinaires A Lovely Day.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le :

Email